Réduction Nouvelle Arrivée Chaussures Hautetops Et Baskets Lola Cruz Excellente En Ligne ikhiXxUW

SKU479795589929175368332
Réduction Nouvelle Arrivée Chaussures - Haute-tops Et Baskets Lola Cruz Excellente En Ligne ikhiXxUW
44
Nos produits

Suivez-nous

I
Invité Culture
Société

Sortie Avec Paypal Hommes Hampton Derbys Lloyd Footaction Prix Pas Cher TPqpK
Cinéma: Yann Gonzalez, réalisateur du film «Un couteau dans le cœur»

Invité Culture
➕ Subscribe ➕ Sub ✔ Subscribed ✔ Sub'd
Playing
Share
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
Episode home Series home Public Feed
By RFI - Service Culture. Discovered by Player FM and our community — copyright is owned by the publisher, not Player FM, and audio streamed directly from their servers.
Cinéma aujourd'hui avec un film qui a obtenu le 11 juin dernier le prix Jean Vigo. L’érotisme et la terreur, une histoire de passion entre une réalisatrice de porno gay jouée par Vanessa Paradis et sa monteuse à la fin des années 1970 sur fond de meurtres commis par un serial killer, c’est Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez. Rencontre avec le réalisateur.

513 episodes available. A new episode about every day averaging 7 mins duration .

I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
Denis Bodalydes, le sociétaire de la Comédie française met en scène la pièce de Marivaux au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris. : « Le Triomphe de l'amour ». Une histoire mystérieuse d'un Don Juan au féminin qui se termine de manière assez abrupte. Denis Podalydès dont l'actualité est très fournie en ce moment. Il joue dans le dernier film de ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
A l'heure du Marathon des mots, festival littéraire qui ouvre ses portes ce 28 juin 2018 à Toulouse et propose pour cette 14ème édition un focus sur la littérature lusophone, l'invité culture est Patrick Straumann, l'un des écrivains participant à la manifestation avec son récit intitulé Lisbonne ville ouverte aux éditions Chandeigne. Un ouvrag ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
Cinéma aujourd'hui avec un film qui a obtenu le 11 juin dernier le prix Jean Vigo. L’érotisme et la terreur, une histoire de passion entre une réalisatrice de porno gay jouée par Vanessa Paradis et sa monteuse à la fin des années 1970 sur fond de meurtres commis par un serial killer, c’est Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez. Rencontre ave ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
A la Gacilly, au cœur de la Bretagne, se tient actuellement et jusqu’au 30 septembre le festival de photo en plein air. Créé il y a 15 ans pour sensibiliser le public à la fragilité de notre planète, malmenée par une industrialisation et une urbanisation galopantes, il présente cet été plus de 600 clichés réalisés par des photographes venus du ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
Eric Pessan et Olivier de Solminihac qui ont écrit ensemble un livre pour la jeunesse intitulé Les étrangers aux éditions L'Ecole des Loisirs. L'histoire d'un adolescent français qui se retrouve embarqué dans le sauvetage de quatre jeunes migrants fuyant la police et des passeurs sans scrupules. Un roman d'initiation et d'aventures très ancré d ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
C’est sa veuve qui l’organise, 20 ans après l’assassinat de ce chanteur algérien, emblème de la culture kabyle. Un crime pour lequel ses proches réclament toujours que lumière soit faite. Des artistes berbères de tous âges monteront sur scène. Des anciens comme Oulahlou, Malika Domrane ou Louiza ; des représentants des nouvelles générations aus ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
Notre invitée est aujourd’hui Régine Detambel qui nous présente son roman « Platine ». Dans ce livre l’auteure revient sur le destin tragique et sulfureux de Harlean Carpenter, dite Jean Har­low (1911-1937), première star du cinéma parlant à prendre valeur de sex-symbol.
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
Une nouvelle édition de Moby Dick , le chef-d’œuvre d'Herman Melville vient de sortir aux éditions Gallimard Quarto avec les illustrations de l'artiste américain Rockwell Kent très connu aux Etats-Unis mais quasi inconnu en France. Ce roman qui raconte une chasse à la baleine n'en finit pas de fasciner les lecteurs à travers les âges. Roman ini ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
On connaît le dessinateur de bande dessinée Philippe Chappuis sous son nom de plume Zep et pour un personnage dont les aventures se vendent dans le monde entier : Titeuf, petit garçon facétieux à la houppette blonde, la star des cours de récré. Depuis quelques années maintenant, Zep publie des albums destinés à un lectorat plus adulte. C'est le ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
Pour son cinquième album intitulé Magnétique Barbara Carlotti a beaucoup dormi... Inspirée par les poètes surréalistes et de précédentes expérimentations musicales, la chanteuse de 43 ans a travaillé le matériau des rêves.
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
Entre jazz et soul, sa voix rauque résonne sur des musiques inclassables. Sandra Nkaké est notre invitée culture, aujourd'hui, sur RFI. La chanteuse franco-camerounaise vient de sortir son 3e album, Tangerine Moon Wishes. Sandra Nkaké est en tournée en ce moment : ce soir, en concert à Lannion, dans l'ouest de la France. En attendant, elle est ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
Elle a reçu il y a quelques années le prix Barbara du meilleur album de chanson... et c'est vrai que la comparaison avec la « grande dame brune » n'est pas usurpée. « L », alias Raphaële Lannadère, est en concert le 16 juin, à Paris, à la Maison du Danemark. Poésie des textes, beauté de la voix, douceur des musiques, son nouvel album « Chansons ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
Cinéma aujourd’hui avec un documentaire, « Filles du Feu », qui nous emmène en Syrie, où le cinéaste et ethnologue Stéphane Breton a vécu 8 mois avec des combattantes kurdes.
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
L'invité culture aujourd'hui est l'écrivain français Vincent Hein qui vient de publier un livre intitulé « Kwaï » aux éditions Phébus. Un récit de voyage où il raconte son escale sur le célèbre pont de la rivière Kwaï, théâtre sanglant pendant la Seconde Guerre mondiale, et un récit familial où il retrace le parcours de son grand-père, entre au ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
Le livre s'intitule « Mohammad, ma mère et moi », il est signé Benoît Cohen chez Flammarion, et c'est un antidote à toutes les peurs. Benoît Cohen est écrivain et réalisateur, il vit aux Etats-Unis, et, un jour, il apprend que sa mère, qui dispose d'une grande maison près de la Tour Eiffel à Paris, va héberger un jeune réfugié afghan qui vivait ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
L'invitée culture aujourd'hui est la romancière suisse Pascale Kramer. Auteure d'une douzaine de livres, couronnée par le Grand Prix suisse en 2017 pour l'ensemble de son œuvre, elle vient de publier un nouveau roman aux éditions Flammarion sous le titre Une famille. Derrière cet intitulé sobre, elle raconte l'histoire d'un homme alcoolique et ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
La 12e édition du festival de danse June Events bat son plein à la Cartoucherie de Vincennes, à l'atelier de Paris, un lieu créé par la grande chorégraphe et danseuse américaine Carolyn Carlson qui présentera d'ailleurs sa dernière création à la fin du festival. L'évènement qui s'étend aujourd'hui au-delà de la Cartoucherie dans des places publ ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
Il est considéré comme l’un des rappeurs les plus prometteurs de sa génération. Né au Cameroun et élevé dans le quartier de la Courneuve en région parisienne, Jules Jomby alias Dinos vient de sortir « Imany », son premier album. Un disque mélancolique aux mélodies accrocheuses sur lequel figurent notamment les singles « Flashé » ou encore « Les ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
C’est le plus grand évènement consacré à l'industrie musicale. Le Midem, le Marché international de l’édition musicale, s’ouvre ce mardi à Cannes, dans le sud de la France. Producteurs, maisons de disques, musiciens, 4.400 participants venus de 80 pays sont attendus jusqu’à vendredi. Cette année, le Midem est largement tourné vers l’Afrique. Al ...…
I
Invité Culture
1
+ Play Later
Play Later
+ Lists
Liked
C’est un nouvel album en forme de retour aux sources pour Sam Tshabalala. Guitariste et chanteur, auteur-compositeur, et ancien du groupe les Malopoets en Afrique du Sud. Il avait quitté le pays dans les années 80, pendant l'apartheid... Trente ans plus tard, il y est retourné pour enregistrer « Back and Forth » avec des musiciens sud-africains.…
Loading …

Welcome to Player FM

What if radio played only the shows you care about, when you want? Player FM is scanning the web for high-quality podcast content right now. Try us out on any web browser — desktop, mobile, or tablet.

Start listening to on your phone today with Player FM's free Android app. You can sync with your account with this website too.
Guides you to smart, interesting podcasts based on category, channel, or even specific topics
Right from the start, I found the experience of using Player FM enjoyable … I’m actually rather surprised this app is free.
Looking for a high-quality podcasts app on Android? Player FM might just be it.
Player FM isn’t just about looks: What sets the app apart from other podcasting applications is its emphasis on discovery.

Google Play reviews:

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies utilisés pour les publicités et pour les statistiques de visite, Vacances Lowtop Sneakers Panneau De Suède Veja Sortie D'usine Pas Cher Sortie D'usine De Prix Pas Cher XP2dkwL
Bon Service Tanaro Femmes Pantoufles Saluttop Legero Réduction Finishline Énorme Surprise Photos De Réduction E1EHmBufO
Le Conjugueur Conjugaison avec Le Figaro

Conjugaison | Règles | Exercices | Orthographe | Forum | Nombres | Acheter Pas Cher Footlocker Finishline Espadrille Talon Striés Paloma Noir Barcel Magasin Discount Sites À Bas Prix Sortie D'usine Rabais Nouvelle Arrivée En Ligne u0rHp

Verbe à conjuguer :

Accents :

Conception Subtile Talons Pointus Asos Blanc Sortie Expédition Boutique En Ligne myGMMi

Présent

je suis proclam ée tu es proclam ée elle est proclam ée nous sommes proclam ées vous êtes proclam ées elles sont proclam ées

Passé composé

j'ai été proclam ée tu as été proclam ée elle a été proclam ée nous avons été proclam ées vous avez été proclam ées elles ont été proclam ées

Imparfait

j'étais proclam ée tu étais proclam ée elle était proclam ée nous étions proclam ées vous étiez proclam ées elles étaient proclam ées

Plus-que-parfait

j'avais été proclam ée tu avais été proclam ée elle avait été proclam ée nous avions été proclam ées vous aviez été proclam ées elles avaient été proclam ées

Passé simple

je fus proclam ée tu fus proclam ée elle fut proclam ée nous fûmes proclam ées vous fûtes proclam ées elles furent proclam ées

Passé antérieur

j'eus été proclam ée tu eus été proclam ée elle eut été proclam ée nous eûmes été proclam ées vous eûtes été proclam ées elles eurent été proclam ées

Futur simple

je serai proclam ée tu seras proclam ée elle sera proclam ée nous serons proclam ées vous serez proclam ées elles seront proclam ées

Futur antérieur

j'aurai été proclam ée tu auras été proclam ée elle aura été proclam ée nous aurons été proclam ées vous aurez été proclam ées elles auront été proclam ées

Subjonctif

Présent

que je sois proclam ée que tu sois proclam ée qu'elle soit proclam ée que nous soyons proclam ées que vous soyez proclam ées qu'elles soient proclam ées

Passé

que j'aie été proclam ée que tu aies été proclam ée qu'elle ait été proclam ée que nous ayons été proclam ées que vous ayez été proclam ées qu'elles aient été proclam ées

Recherche
Publics Ailleurs
Galerie Angeliki Koukoutsaki-Monnier Laisser un commentaire

Christian Ruby , École des Beaux-Arts TALM (Tours)

Devenir spectateur? Invention et mutation du public culturel

Commençons par un petit exercice

Afin d’entrer dans le débat nécessaire sur la spectatorialité d’art, j’appelle chacun(e) à tenter deux exercices, qui ne se retournent pas en conseils donnés aux «autres» mais puisent à des sources auxquelles je me suis rendu moi-même, et que chacun(e), dans notre culture et désormais dans la culture , peut ressaisir, voire remettre en question.

Ce sont deux exercices de spectateur.trice contemporains (d’art et de culture uniquement):

Le premier consiste pour chacun(e), au-delà de la fascination que peut imposer tel ou tel spectacle (dans une institution: musée, théâtre, cinéma, concert), à formuler sa manière d’être face à une œuvre classique, y compris à présent, puis sa manière d’énoncer pour les autres ce qui a été approché («c’est beau!»…), en se laissant aller à dire les plis esthétiques de son corps (passage de l’extérieur à l’intérieur, mouvement du corps et de l’œil face à l’œuvre, maintien, lassitude, mal aux pieds, reconnaissance des figures…) et leur accès à la parole échangée.

Le second exercice consiste à observer sur soi-même, par contraste avec le résultat précédent, la différence qu’opère la rencontre d’œuvres contemporaines – si tant est qu’elles brouillent les codages classiques, y compris en parodiant les institutions culturelles: installations, immersions, implications, participations, etc. – prêtant non seulement à d’autres attitudes, mais aussi à d’autres échanges de parole avec les autres.

Cette approche différentielle de soi du spectateur et des conflits ou diffractions qui traversent manifestement son corps (inséparable de l’esprit et de la parole) du fait de ces deux types d’exercices suscités par des formes d’arts d’exposition, parfois concomitants dans les parcours de spectateurs (expositions de confrontation classique/contemporain, par exemple), conduit à reconnaître que chacun(e) de nous, comme spectateur.trice, comme corps sans cesse en devenir et souvent matière du spectacle, s’exerce esthétiquement dans un rapport à une œuvre et à un contexte institutionnel. Nous ne sommes pas spectateurs.trices par nature.

Le spectateur n’est pas, il le devient

Comme entrée en matière dans mon travail de philosophe, ces exercices montrent qu’en situation artistique et esthétique moderne – corrélative de l’art d’exposition (et non de l’art de culte) –, nous sommes actifs, nous spectateurs et cette mutation nous différencie de notre quotidien, du travail, etc. Ils montrent non moins qu’il n’est pas de spectateur (d’art) en soi, sans présence à l’œuvre (rapport), en dehors d’une écoute, d’un regard (gestique), d’une sensibilité en un mot, orientés plus ou moins conflictuellement vers elle (code), organisant la matière même de l’art en rapport à soi et au discours que l’on adresse alors aux autres. Ce qui ne signifie pas que d’autres instances (l’État et le spectacle politique comme forme de pouvoir, les médias…) ne tentent pas de nous inciter à la position de spectateur dans une logique, cette fois, de soumission. Quoique là où il y a du spectacle, il n’y a pas nécessairement «spectateur», même si le spectacle s’y essaie.

Ces exercices accomplis, il est aisé d’aborder mes recherches philosophiques – appuyées sur l’histoire, la sociologie, la linguistique –, pour autant qu’elles rendent compte des fins et moyens de la construction de la spectatorialité d’art et de culture, et prouvent que le rapport aux œuvres d’art et de culture ne peut être mécanique (ni réfléchi de manière mécanique), puisqu’on peut s’en désassigner.

Ces deux recherches trouvent leur point culminant dans les questions philosophiques suivantes: comment est-ce que je reçois cette œuvre? Quel spectateur veut-elle faire de moi? Comment me fait-elle spectateur et à quel titre?

Interroger l’histoire culturelle de la figure du spectateur

Ouvrons plus largement encore le débat. Lorsqu’on tente de constituer le spectateur en une question, c’est toujours la pseudo histoire d’une essence qu’on met en avant, et non l’histoire réelle d’un rapport, d’une série de luttes entre des formes ou des possibilités culturelles. Il est d’usage courant d’affirmer qu’il existe des spectateurs depuis les Grecs, que l’Art est une valeur éternelle, et lorsqu’on veut être à la mode du temps on méprise le spectateur, on dit de lui qu’il est «passif» en convoquant des systèmes de causalité qui finissent par faire croire que le public est coupable de ses incapacités, qu’il ne doit qu’à lui-même de céder à la «bêtise» et au «formatage» médiatique.

Or, une histoire culturelle du spectateur propose de tous autres constats, qu’explicitent aussibien des tableaux ( de Johann Zoffany, 1772), des romans (, de Denis Diderot), ou encore des films (engageons le lecteur à comparer plusieurs regards sur le public: Théâtre des Champs-Elysées, 1924, Marcel L’Herbier, ; le même théâtre, 2016, Michael Haneke, ; et la photo ici proposée: 2006, Chatelet)

L’entreprise de construction de cette histoire – qui occupe actuellement dans mon travail trois volumes – offre des perspectives plus subtiles: sur un premier devenir (historique), celui de l’éducation de l’œil moderne dans sa rupture avec l’œil médiéval accompagnée de la constitution de la notion de spectateur, et de l’élaboration de ses légitimations en lien avec l’émergence du sujet moderne; tout en amorçant non moins de réflexions portant sur la déconstruction de cette figure dans les avant-gardes du 20 siècle et dans l’art contemporain, quoique pas au même titre; mais aussi un autre devenir plus individuel et constamment repris, celui de notre mutation de passant (hors exposition) en spectateur (dans l’exposition); et encore le devenir de l’échange des appréciations dans l’espace public.

Vers une théorie du devenir-spectateur

Cette histoire culturelle est désormais – avec la publication de (Toulouse, L’Attribut, 2017) – complétée par une théorie du devenir spectateur.trice. Ce n’est pas une théorie le spectateur, exposée afin de réformer un spectateur soi-disant «passif». Prétention inutile, d’autant qu’elle confond la transformation sensible des spectateurs avec la transformation sensible. C’est une théorie spectateur. Théorie s’entend ici au sens de la construction de schèmes conceptuels permettant de saisir et comprendre les transformations du présent et les politiques culturelles qui y sont conduites. Qu’en attendre? C’est sans doute une théorie politique du spectateur, qui explore le champ d’exercice et de fonctionnement du spectateur d’art, dans son rapport à ce qu’on fait et veut du soi-disant spectateur de la politique.

D’une manière ou d’une autre, il importe de combattre l’infantilisation à laquelle les spectateurs sont souvent voués. N’est-il pas admirable que l’on trouve tant de manières d’accuser le public d’être, dit-on, incapable de saisir quoi que ce soit, inconstant et peu préoccupé de ce à quoi il est confronté ? On traite alors de ce sujet sans même en effleurer la véritable question: comment se fabrique le public, comment se constitue-t-il comme public, comment se manifeste-t-il et peut-il contredire ce qu’on veut de lui? Et de rappeler les droits aux trajectoires et à l’émancipation. Il importe aussi de dégonfler les mythes des arts, et notamment tous ces propos qui «oublient» les spectateurs ou les traitent numériquement (la jauge d’une salle, la comptabilité des spectacles…).

Néanmoins, je ne parle à la place de personne, mais reste attentif aux protestations des spectatrices et spectateurs contre les assignations qui déstabilisent les schémas de fonctionnement du rapport œuvre-spectateur.

Site de référence: www.christianruby.net

Crédit photo mise en avant : Vincent Tantardini, Unsplash

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées .

Lettre d'informations

Nous suivre

Catégories

Informations

(c)2015 - Laboratoires Vitys -

Mon compte

Informations sur votre boutique